Crossfit vs Bootcamp vs Caveman

Le Crossfit permet d’avoir de gros muscles? Le Bootcamp, ça sert juste à se faire crier dessus et à manger de la boue? Si vous voulez enfin connaître autre chose que des stéréotypes sur ces disciplines et établir votre programme d’entraînement, lisez ce qui suit. Ce texte à été rédigé en collaboration avec des professionnels de chacune de ces disciplines.

Commençons par mettre les choses au clair : le Crossfit est un sport alors que le Bootcamp et le Caveman sont des types d'entraînement.

Quelle est la différence me direz-vous? Le Crossfit impose des standards précis (ex.: fesses plus basses que les genoux pour qu’un squat soit valide) et stricts afin de pouvoir juger de manière équitable les participants lors d’une compétition.

Avec le Bootcamp et le Caveman, l’exécution des mouvements est stricte, mais ce, pour d’autres raisons : minimiser les blessures et profiter pleinement des bénéfices de l’exercice. Il est tout de même important de mentionner que ces deux disciplines vous permettent de vous entraîner de manière optimale pour des compétitions ou des tests d’aptitudes (ex.: Spartan Race, Tough Mudder, Test Pompier, etc.). La finalité du boot camp et du Caveman n’est donc pas la participation à des compétitions, mais bien une compétition avec vous-même.

Afin de partir sur des bases de compréhension communes, voici d’abord une description de ces trois disciplines :



* L’utilisation de l’haltérophilie au Caveman est strictement séquencée et les répétitions sont contrôlées afin de ne pas épuiser le système nerveux ou sur utiliser les articulations. Ce point fait la différence majeure avec le Crossfit.

Maintenant, voyons quels sont leurs avantages respectifs


** Fonctionnel : l’entraînement fonctionnel est à l’opposé de l’entraînement analytique (celui qui est principalement pratiqué dans les salles de musculation). Il a pour objectif d’entraîner le mouvement (les chaînes musculaires) et non pas seulement le muscle. Par exemple, la flexion de l’avant-bras, en soulevant une charge, renforce principalement les biceps (entraînement analytique) alors que la traction mains en supination du corps (entraînement fonctionnel) renforce les biceps, les muscles des épaules, le haut du dos et de la poitrine, entre autres.